Association suisse pour des investissements responsables (ASIR)

Fondation de l’ASIR

Le 3 décembre 2015, les institutions suivantes ont fondé l’« Association suisse pour des investissements responsables (ASIR) » : BVK Personalvorsorge des Kantons Zürich, compenswiss (Fonds de compensation AVS/AI/APG), comPlan, Caisse de pensions Poste, Caisse de pensions CFF, Caisse fédérale de pensions PUBLICA et Suva. Les membres fondateurs de l’ASIR gèrent au total une fortune dépassant les CHF 150 milliards. Le devoir fiduciaire des membres fondateurs exige une extension du processus de placements aux critères ESG (Environment, Social, Governance). Par la fondation de l’ASIR, les membres fondateurs remplissent ce devoir de la manière la plus efficiente possible.

Intégration des thèmes ESG dans le management des risques

L’ASIR vise une transparence maximale en ce qui concerne le respect des critères ESG par les entreprises qui se trouvent dans l’univers de placement. L’association donne ainsi à ses membres la possibilité d’intégrer les critères ESG dans le management des risques du processus de placement. Les services de l’ASIR leur permettront en outre d’administrer fiduciairement et prudemment l’argent dans l’intérêt des bénéficiaires, de manière adéquate et efficiente.

Normes et valeurs suisses

Les membres fondateurs de l’ASIR sont au service d’une partie représentative de la population suisse. Les lois et ordonnances, les conventions et accords internationaux (par ex. la Convention sur les armes à sous-munitions) sont une base logique pour définir les critères ESG puisqu’à leur source se trouve un consensus démocratique. Les 10 principes du United Nations Global Compact, auquel appartiennent plus de 8’000 entreprises de 145 pays, couvrent en outre les accords internationaux signés par la Suisse.

Dialogue avec les entreprises

L’ASIR identifie à l’aide des critères ESG, par l’examen et la surveillance de l’univers de placement de ses membres, les entreprises problématiques, axant son analyse sur les entreprises étrangères et globales. Un processus de dialogue est alors engagé avec ces entreprises dites problématiques. Pour l’ASIR, le dialogue est l’instrument le plus efficace pour représenter les intérêts de ses membres. Le travail de dialogue est confié à des spécialistes externes possédant les réseaux et le savoir nécessaires.

Liste d’exclusion, l’ultima ratio

Si un dialogue direct avec une entreprise est possible, mais ne peut conduire à une amélioration, l’entreprise est placée sur la liste d’exclusion de l’ASIR. Cette liste est régulièrement actualisée et mise à disposition des membres. Chaque membre de l’association décide librement s’il exclut un titre de son portefeuille ou non. L’ASIR publie la liste d’exclusion sur son site officiel.

Affiliation

L’affiliation est ouverte aux grands investisseurs institutionnels suisses tels que les institutions de prévoyance, les fonds de compensation et les assurances.

Informations sur les membres

Pour de plus amples informations sur les membres, veuillez consulter leur site respectif.

Comité de direction :

Autres membres :

Pour de plus amples informations sur l’ASIR, veuillez consulter son site sous :